Tuto : L’ange rasta

Un petit bonhomme rasta paisible, hommage à un cousin parti trop tôt …

20171006_095329.jpg

100% sans couture

Tous mes petits bonshommes sont réalisés sans couture. Ça n’a pas toujours été le cas à mes débuts. Petit à petit, pour la sécurité des bébés et motivée par une grande paresse quand vient le moment des finitions, je me suis entraînée à faire du « sans-couture ».

  • Commencer par les bras. Ainsi, ils seront prêts au bon moment pour être intégrés au corps
  • Mettre les bras de côté pour attaquer le corps par les jambes
  • Le bonhomme monte des pieds à la tête!

Matériels & techniques

  • De la laine de coton : Phil coton de Phildar pour ma part, en taille 3 ou 4… une préférence pour le 3
  • Crochet d’un taille légèrement inférieure au fil
  • Rembourrage pour coussin
  • Crochet en rond : tout plein de tuto sur Youtube. Ma chaine préférée est celle de Bella Coco qui est en anglais. Sinon, les débutants peuvent aller faire un tour sur le site de Phildar académie

Etape 1 : les bras

  • Monter 2 bras d’un diamètre de 6 mailles serrées sur 16 rangs
  • Je commence directement par monter les 6 mailles dans un cercle magique, puis je tourne, je tourne et je tourne en rond jusqu’à atteindre les 16 rangs
  • Les bras ne sont pas rembourrés
  • A la fin des 16 rangs, fermer le bras avec 3 mailles serrées pour unir les rebords et maille coulée pour bloquer le fil
  • Mettre de côté les bras

20180821_1428571768311747028735346.jpg

Etape 2 : les Jambes

  • Commencer par la couleur brun dorée, diamètre de 10 mailles serrées sur 5 rangs
  • Je commence par monter directement 10 mailles serrées dans un cercle magique
  • Continuer en jaune poussin sur 15 rangs
  • Ici, je mets de côté la jambe sans fermer le rang par une maille serrée, je laisse un fil d’environ 3 cm pour éviter que la jambe se décrochète
  • Monter le seconde jambe

Etape 3 : Jointure des 2 jambes

  • Chaque jambe fait un diamètre de 10 mailles serrées, MS, soit un total de 20 MS
  • A la fin de la seconde jambe, faire 2 mailles en l’air et garder l’ouvrage en main
  • Prendre la 1ère jambe et faire une maille serrée à n’importe quel endroit du dernier rang
  • Je conseille ici de marquer cette maille serrée à l’aide de ces petits marqueurs en plastiques colorés

crochet_marqueur_grande

  • Continuer pour monter un 17ème rang jaune poussin sur la 1ère jambe, la seconde jambe est accrochée et « pendouille » au bout des 2 mailles en l’air
  • Compter 10 mailles serrées à partir du marqueur en plastique coloré
  • Là vous arrivez à la base des 2 mailles en l’air, c’est à dire la jointure des 2 jambes
  • Faire 1 maille serrée dans chaque maille en l’air : 2 mailles
  • Vous êtes arrivés sur la seconde jambe : compter 10 mailles serrées
  • Vous arrivez ensuite au niveau des 2 mailles en l’air de jointure : faire 1 maille serrée dans chaque maille en l’air. Les mailles en l’air sont chrochetées d’un côté, puis de l’autre.
  • Vous devez arriver au niveau du marqueur plastique en ayant compté un total de 24 mailles serrées : 10 jambe 1 + 2 à la jointure + 10 jambe 2 + 2 à la jointure = 24
  • Faire un 18ème rang de 24 MS, toujours en jaune poussin
  • Avant de passer à l’étape suivant : rembourrer les jambes

Etape 4 : Le torse & les bras

  • Passer à la couleur blanche
  • Monter 8 rangs de 24 MS
  • Diminuer chaque 3ème maille pour arriver à un tour de 18 MS
  • Refaire un rang normal de 18 MS : A ce tour, attacher les bras en les intégrant directement dans l’ouvrage. A l’emplacement voulu, il suffit de maintenir le bras le long du torse et de crocheter à la fois à travers chaque 3 mailles serrées (les MS qui ont servi à la fermeture du bras) et à la fois dans les mailles serrées du rang travaillé
  • Diminuer chaque seconde maille pour arriver à un tour de 12 MS
  • Poursuivre le bonhomme avec la tête : passer à la couleur brun dorée
  • Avant de passer à l’étape suivant : rembourrer le torse

Etape 5 : La tête

  • Augmenter à chaque rang de 1 à 6 :
    • Augmentation de 1 = 18 MS
    • Augmentation de 2 = 24 MS
    • Augmentation de 3 = 30 MS
    • Etc. A chaque augmentation, 6 MS sont ajoutées
  • Sur la technique d’augmentation et diminution sans « démarcation », vous pouvez consulter l’article 5 astuces pour perfectionner sa technique de crochet en rond pour amigurimi
  • Au dernier tour d’augmentation de 6, vous devez avoir un total de 48 MS
  • Continuer avec 4 rangs de 48 MS
  • Diminuer à chaque rang de 6 à 1, puis fermer la tête. Ne pas oublier de rembourrer : je rembourre au rang de diminution de 3 en général

Etape 6 : Le bonnet

  • Cercle magique de 6 MS
  • Augmentation à chaque MS pour un total de 12 MS
  • Augmentation chaque tour de 1 à 6 : même diamètre que celui de la tête
  • 7 rangs de 48 MS
  • Diminution chaque tour de 6 à 4 et terminer le dernier tour par une maille coulée. Réserver une longueur de fil d’environ 6 cm
  • Enfiler le bonnet : c’est un peu difficile, il faut torturer un peu la tête pour que ça rentre bien. En principe, une fois le bonnet bien positionné, ça ne bouge plus!
  • Par sécurité je fais un petit point discret à la base du cou avec le fil réservé

Code couleur du bonnet

  • Le bonnet est constitué au total de 19 rangs, cercle magique de 6MS inclus. Je change de couleur aux rangs suivants :
    • début : vert
    • rang 4 : jaune
    • rang 7 : rouge
    • rang 10 : vert
    • rang 12 : jaune
    • rang 14 : rouge
    • rang 17 : blanc
  • Terminer le bonnet sur le blanc donne l’air angélique au petit rasta

Finitions

  • Broderie du visage et de la feuille de cannabis (ou pas…) sur le petit ventre à votre convenance

Joyeuse rasta party !

Anne

Mes tutos sont gratuits & originaux, je laisse à l’appréciation de chacun de citer http://www.capitannecrochet.com selon votre libre utilisation ou promotion de cette création