Mitaines motif Aran – cables & épis de blé

Une paire de mitaines aux motifs épurés, toujours dans l’esprit irlandais, spécialement réalisé pour ma fille Ilse.

J’adore l’élégance des motifs Aran, qui peuvent se décliner à souhait, une fois le principe des jeux de câbles et de croisement apprivoisé.

J’utilise toujours le PHIL CARESSE de Phildar, tellement agréable à travailler : douceur impeccable et coloris doux. 

Les motifs Aran sont en général composés d’un motif principal positionné au centre d’une écharpe, sur le devant d’un pull et ici, sur le dos de la main. Ce motif principal est entouré par 2 motifs identiques pour le mettre en valeur, puis viennent les motifs secondaires, le tout formant un ensemble équilibré qui donne tout son charme à l’ouvrage. 

Pour cette paire, le motif principal est un motif en forme d’épis de blé, entouré par 2 câbles qui s’entrecroisent.

Le tuto

Le tuto que je vous livre n’est pas conventionnel pour les raisons que :

  • J’ai beaucoup de difficultés à suivre un tuto écrit avec des symboles : Je m’y perds, je suis le nez dessus à essayer de déchiffrer et pendant que je suis plongée dans les symboles, je vais mettre un temps infini à comprendre la logique des points
  • Je suis parfaitement incapable d’écrire un tuto avec des symboles et… je n’ai pas trouvé le logiciel simple qui ferait le travail pour moi
  • Ecrire chaque étape me paraît beaucoup trop long et à la fin … illisible
  • Et puis, visualiser ce que l’on est en train de réaliser donne du sens dans la progression du travail plutôt que d’avoir l’oeil rivé sur des explications pour déchiffrer quel sera le point suivant
  • Je préviens que ce modèle demande d’avoir un peu de pratique avec le crochet et savoir travailler les brides par le brin avant. Vous trouverez à foison des tutos youtube, sur ma chaine Anne Lee Crochet ou d’autres.

Ce modèle de mitaine est beaucoup plus simple à réaliser que le modèle « entrelacs » : Mitaines entrelacs – motifs Aran

Les principaux motifs utilisés

2 câbles croisés

Il s’agit de 2 brides consécutives travaillées par le brin avant qui ont réellement l’aspect de câbles, qui sont croisés et décroisé à chaque tour. Pour croiser, on commence par travailler le second câble puis on revient sur le 1er. Pour décroiser, on travaille les câbles comme ils se présentent, le 1er étant un peu caché sous le second.

Le motif en forme de V

Ce motif est réalisé sur 5 mailles, 1 maille centrale qui accueille chacun des côtés du V. Ci-dessous un extrait du procédé en imaginant que vous être sur un ouvrage de 7 mailles.

  • rang 1 : 1 MS de lisière + 2 MS (mailles serrées) + 1 ML (maille en l’air) + sauter une maille + 2 MS + 1 MS de lisière
  • rang 2 : 7 MS
  • rang 3 : 1 MS serrée de lisière
    • repérer la maille qui a été ignorée au rang 1 et donc qui n’a pas été « travaillée »
    • faire une bride allongée (ou une double bride) dans cette maille. Cette bride allongée compte pour une maille
    • sauter une maille et MS dans la suivante
    • 1 ML et sauter 1 maille
    • MS dans la suivante
    • bride allongée de nouveau pour ferme le « V » au même endroit que le 1er côté du « V », c’est à dire dans la maille qui été ignorée au rang 1
    • cette seconde bride allongée, comptant pour une maille, vous allez de nouveau sauter une maille et faire une MS dans la suivante
  • La maille sautée après la ML sera à chaque fois l’endroit ou le « V » viendra se loger 2 rangs plus haut, etc.

Le schema complet des motifs

 Pour télécharger le schéma complet : Mitaine Aran epis de blé

  • J’ai symbolisé dans ce schéma le chemin conducteur pour réaliser les motifs
  • Ça peut paraître déstabilisant mais en regardant où vous en êtes sur votre ouvrage, puis un coup d’oeil sur le schéma directeur et vous comprendrez rapidement la logique

Instructions générales

  • Ce modèle est réalisé avec de la laine de taille 4 et un crochet de taille 4 . Il vous faudra une pelote de 50 grammes pour réaliser la paire de mitaines
  • Le travail se fait en rond : on commence chaque rang par une maille en l’air qui ne compte pas pour une maille. Je vous conseille vivement d’utiliser un marqueur de début de rang
  • Il est dimensionné pour la taille de ma main qui est une taille S
  • Pour ajuster la taille, vous pouvez ajouter des mailles serrées au début ou la fin de chaque tour (en jaune dans le schéma directeur) selon que vous travaillez sur la main gauche ou la main droite
  • Le rang 3 est très important : c’est à ce rang que vous posez toute la base des motifs. N’hésitez pas à défaire et refaire si vous n’arrivez pas au bon compte
  • Toutes les brides, sauf celles du 1er rang sont travaillées par le brin avant
  • Après le rang 3, chaque rang pair est un rang en maille serrée. C’est à ce rang de mailles serrées que :
    • vous vérifiez que vous avez le bon nombre de mailles avant de commencer le rang suivant
    • que vous réalisez les augmentations et que vous procédez à la séparation du pouce
  • Chaque fois que vous « déplacez » un câble, soit pour le croiser, le décroiser, le rapprocher de son voisin, il convient d’allonger la taille de la bride, soit en faisant une bride allongée, soit en faisant une double bride
  • Main droite : suivre le schéma directeur
  • Main gauche : lire le schéma dans l’autre sens, la partie en jaune se retrouvera en conséquence à gauche du schéma => les augmentations se font à la fin des rangs

Ouverture du pouce

Main droite

  • Au début du tour, vous comptez 25 mailles lorsque vous êtes sur le rang de MS et vous fermez le tour à cet endroit
  • J’ai testé cette taille qui fonctionne aussi sur des mains plus grandes que les miennes. Par contre, c’est souvent au niveau du pouce que ça peut coincer
  • Aussi, si vous avez eu besoin de rajouter des mailles serrées supplémentaires, en conservant les 25 mailles pour la partie qui couvre les phalanges, ça laisse plus de place pour le pouce (je vous conseille de prendre la taille du tour de votre main sur la partie la plus volumineuse, donc pouce inclus)
  • Vous ne devriez pas avoir besoin d’ajouter des mailles sur la partie qui recouvre le poignet : si ça serre un peu en enfilant la mitaine, ce n’est pas trop grave compte tenu de l’élasticité de la laine

Main gauche

  • Avant d’entamer le tour de MS, faire 10 mailles coulées puis compter les 25 mailles à partir de cet endroit
  • De cette façon, vous vous assurez que le motif principal sera bien sur le dos de votre main

 

… 

Allez !!! On ne se décourage pas, le résultat en vaut la chandelle : je vous ai concocté une petite vidéo pour vous guider 🙂 :


https://youtu.be/8SfZkha_PTQ

Bon crochet & de jolis fêtes de fin d’année à toutes et à tous !

Anne

Un commentaire

Les commentaires sont fermés.